2 oct. 2015

[Fr] Rêve… fait peau neuve ¤ [En] Rêve… gets a facelift


 [Fr]

 [En]

Que les choses soient bien claires, la première couverture de Rêve…, j’en suis plutôt fière – elle marque mes balbutiements dans le monde de l’édition et de la toute première publication ebook de ma suite de mots.

Seulement voilà, si l’aventure Bookstory semblait intéressante à première vue, force est de constater que le concept ne marche pas.
Défaut de professionnalisme de l’équipe ?
Manque de réalisme ?
Malheureusement oui.

Il y a deux ans, l’idée de voir mon œuvre enfin choisie par un comité de lecture me faisait l’effet d’un shoot au protoxyde d’azote. L’hilarité n’a cependant pas duré.

Il a été question de revoir la fourchette des prix : 6€ pour un ebook de 300 pages, OK ; 6€ ou 4€ pour un ebook d’à peine 50 pages, c’est pour le moins ridicule. La couverture et le synopsis auront beau être sympatoches, je ne l’achèterais pas moi-même.
Sujet abordé au moment de la signature du contrat d’édition et… et nothing, zilch, nada, que dalle !

Il a été question de créer de nouvelles couvertures – why not – bien avant celle des nouveaux noms de collection, il y a plus d’un an.
Deux trois mails plus que sporadique, pas l’ombre d’une proposition !

Il a été question de formation à l’autopromotion via vidéoconférences régulières. Une seule vidéo conférence, l’année dernière !

Let’s be clear here, the first cover of Rêve…, I’m rather proud of it – it marked my beginnings in the publishing world and the very first ebook publication of my series of words.

But here the thing, if the adventure with Bookstory seemed interesting at first, there is no choice but to accept that the concept doesn’t work.
Lack of professionalism from the team?
Lack of realism?
Unfortunately, yes.

Two years ago, the idea of seeing my work finally chosen by a supervisory committee had the effect of a nitrogen protoxide shot. However, the mirth was short-lived.

There has been talk of revising the price bracket: 6€ for a 300-page ebook, OK; 6€ or 4€ for a 50-or-so-page ebook, that’s ridiculous at the very least. No matter how neat the cover and the synopsis, even I wouldn’t buy it.
Subject approached when the publishing contrast has been signed and… and nothing, zilch, nada, que dalle!

There has been talk of creating new covers – why not – long before the creation of new collection names, more than a year ago.
Two or three isolated emails, not a shadow of a proposition!

There has been talk of a formation on self-advertisement via regular video conferences. Only one video conference, last year!


Aussi, de déception en déception, ne voyant aucune réelle concrétisation, germa l’idée d’en créer une nouvelle couverture moi-même et d’attendre que certaines clauses du contrat d’édition soient remplies avant de me tourner vers une autre porte : l’auto-édition.

En toute franchise, ces derniers mois, Rêve… est resté sur le site de Bookstory uniquement pour la vitrine et une présence sur le net. Tout cela en attendant de trouver un site d’auto-édition qui me convienne.

Entrée en scène de Smashwords.

Qui dit nouvelle expérience d’édition, dit nouvelle couverture, donc changement radical dans la composition de la couverture : claire, épurée, voire même une mise en abîme graphique du titre et de ma suite de mots.

Le rêve est un temps en suspension.
Le titre, suivi de points de suspension, souligne ce temps.
L'ombre portée du titre donne l'impression que le titre lui-même, et par extension l'histoire, est un temps en suspension.
Therefore, from one disappointment to the next, seeing no real concretization coming, the idea of creating my own new cover and of waiting for the fulfillment of some clauses of the publishing contract in order to move on to another path – self-publishing – took shape.

Quite frankly, lately, Rêve… only remained on the Bookstory website for the display and the presence on the Internet. And this until I find a self-publishing plateform to my liking.

Entrance of Smashwords.

A new publishing experience means a new cover, hence a drastic change of the making up of the cover: clear, clean, a graphic mise-en-abîme even of the title and of my series of words.

The dream is a time in suspension.
The title, followed by suspension points, enhances this time.
The projected shadow of the title gives the impression that the title itself, and the story by extension, is a time in suspension.



Vous pouvez dorénavant trouver ma suite de mots Rêve… en pré-vente sur Smashwords et Apple iBookstore pour $0,99 (0,88€) jusqu’à sa publication le 1er novembre 2015.

Dès le 1er novembre 2015, en plus d’être distribué directement sur la plateforme de Smashwords et sur Apple iBookstore, l’ebook sera distribué entre autre sur Kobo (Fnac)OverDrive, Barnes & Noble, Baker & Taylor Axis 360 et Inktera.

Le prix de l’ebook devrait monter à $1,12 (0,99€) mais je me réserve  le choix de le maintenir à $0,99.

From now on, you can find my series of words Rêve… on pre-release on Smashwords and the Apple iBookstore for $0.99 (0.88€) up until it release on November 1st, 2015.

From November 1st onwards, in addition to being available on the Smashwords plateform and Apple iBookstore, the ebook will be available among other retailers on Kobo (Fnac)OverDrive, Barnes & Noble, Baker & Taylor Axis 360 and Inktera.

The ebook price should go up to $1.12 (0.99€) but I reserve the choice to leave it at $0.99.






Enregistrer un commentaire