13 juin 2013

[Fr] Mon 1er marathon photo, à la Maison Grand'Boise (oui, j'ai bien bu ^^)

Quand une personne vous tend le flyer qui vous lance dans un univers que vous n'auriez peut-être pas envisagé de fréquenter, on se doit de la remercier. D'autant plus si vous êtes particulièrement fier de l'un des tissus de pixels que vous avez réalisé !

Alors voilà, encore une fois, merci C :)

La Maison Grand'Boise organisait un marathon photo avec l'association ARC Images.

Faut l'avouer, quand je suis arrivée sur les lieux le matin, j'ai eu comme l'étrange et tenace impression d'avoir mis les pieds à une réunion de famille. Vas-y que je viens en famille : parents, enfants, grand-parents, amis, cousins, tout le monde était de la partie. Même le couple de futurs parents ! Tout le monde !... plus des pièces rapportées. J'en suis une, évidemment.

On passera sur les commentaires de chacun sur tel ou tel matériel, sur le grand-père qui se pavane comme un paon mais qui n'a semble-t-il jamais rien gagné, ou encore sur l'évidente compétition, à savoir : qui aura l'objectif le plus gros et le plus long ?
Très drôle à observer... ou pas. Très trivial. La photo était presque accessoire. Presque, oui, quand même, faut pas exagérer. Parce qu'à midi, autour des cuvées du Grand'Boise, ça parlait bien photo. Et oui, quand même !

D'ailleurs, avec ces escargots à droite à gauche, je n'avais qu'une envie : que l'ondée prévue se précipite que ces dormeurs en coquille sortent leurs tentacules (vous savez, ces trois petites antennes chacune coiffée d'un oeil ?... ce sont des tentacules) !
Il a fallu attendre le début d'après-midi pour cela. Et à la première goutte écrasée au sol, le Nikon était dégainé, prêt à mitrailler du gastéropode !

Résultat : 2 tissus de pixels particulièrement satisfaisants :)

Au programme de marathon : réaliser deux séries de trois photos selon les thèmes "C'est du propre !" et "Tout contre". Le premier devait être illustrer le matin entre 10h et 12h, le second l'après-midi entre 14h et 16h (les risques de pluies ont cependant amené les organisateurs à avancer d'une demi-heure le début de la seconde épreuve).

Voilà ce que ça a donné :


C'était l'histoire de mon 1er marathon photo !

Enregistrer un commentaire